Tournage de nuit pour les Nissan Micra à La Cour des Sens

La nouvelle Micra, première Nissan fabriquée en France, était à La Cour des Sens pour, cinq mois avant sa commercialisation, faire ses débuts dans le monde.

 

Les secrets des constructeurs automobiles sont les moins partagés, aussi protégés que les « secrets défense » des États. Pour , Nissan a trouvé refuge en Luberon, dans le nid discret de La Cour des Sens, afin de donner à quelques journalistes français triés sur le volet l’occasion de se faire une opinion en grande avant première. Un voyage éclair en TGV depuis la capitale et le staff Nissan, emmené par le directeur de la communication Grégory Neve, pouvait accueillir à la gare d’Avignon les meilleurs « volants » de la presse automobile.

Il est vrai qu’autour de La Cour des Sens, les routes les plus belles mais aussi les plus sélectives pour se forger un jugement sur un nouveau modèle s’offrent au choix des différents essayeurs. Avec, pour eux, le réconfort la journée terminée d’une agréable soirée et d’une nuit réparatrice à La Cour des Sens. L’un parti à l’assaut des pentes redoutées du Ventoux, le second serpentant entre villages du Luberon et Alpilles, le troisième se faufilant dans les Gorges de la Nesque et les Monts du Vaucluse, bref, chacun a trouvé terrain approprié pour juger les qualités de la Micra 2017, en rupture totale avec l’actuelle version.IMG_7031

Les premières impressions de conduite, vous les trouverez dans Le Figaro, Le Monde, Le Point ou L’Automobile Magazine mais vous y verrez aussi images et vidéos. Car Nissan avait déplacé dans le Luberon et notre chambre d’hôtes les équipes de tournage maison. Mission : constituer les stocks images sur la nouvelle venue qu’utiliseront ensuite les journalistes.

Baroudeurs toutes latitudes

A la photo, Cyril De Plater, baroudeur de l’argentique puis du pixel, qui a sillonné toutes les routes du globe. A son actif, l’exhumation de la Route 66 aux États-Unis il y a vingt ans, dont il fera plusieurs émissions sur M6 avec Dominique Chapatte, un autre ami de La Cour des Sens. Ensemble, ils ont eu la bonne idée de refaire la route 20 ans plus tard, de Chicago à Los Angeles. A voir ou revoir sur l’antenne de M6 dans Turbo. Autre sujet remarquable de Cyril qui a fait aussi l’objet d’une émission et d’un livre, « La route du Blues », à se procurer absolument (Editions E.T.A.I Du May).

En tournage à La Cour des Sens

Côté vidéo, c’est un cameraman singulier qui officiait. Paul Constantini, entré à l’ORTF rue Cognac Jay en…1959, reporter d’images pour « Cinq colonnes à la Une » et les magazines d’actualités de la chaine à une époque héroïque. Il a poursuivi sa carrière sur différentes chaines avant de se passionner pour le sport automobile et l’hélicoptère. Auteur des premières prises de vues aériennes sur le Dakar naissant, « Paulo » comme l’appellent affectueusement ses amis a échappé à plusieurs reprises à la mort et notamment, sur le Monte Carlo, à un crash d’hélicoptère après avoir heurté une ligne à 20.000 volts. Un accident qui, selon certains malicieux, expliquerait sa longévité professionnelle.`

A La Cour des Sens, chambre d’hôtes en Luberon, au cœur de la Provence des peintres impressionnistes, non loin d’Avignon, lieu d’histoire et de cultures, la Nissan Micra a vécu son baptême du feu. Avec succès si l’on en croit les premières impressions. Une Micra en bonne compagnie car, à La Cour des Sens, on apprécie toutes les automobiles, des anciennes aux plus actuelles, des GT et supercars aux voitures électriques qui ont deux bornes de recharge à disposition. Et avec la possibilité supplémentaire de sillonner à votre tour les belles routes alentour, en 2 CV, en cabriolet de location, voire en voiture ancienne, il y en a pour tous les goûts motorisés.

En tournage à La Cour des Sens