By / 5th juin, 2016 / BLOG / No Comments

La magie du théâtre de rue se retrouve aussi à Avignon

Pour sa 70e édition, le festival rassemblera encore toutes les formes de théâtres et de spectacles. A ne pas manquer depuis le refuge provençal d’un domaine d’hôtes d’exception, la Cour des Sens.

Pour une mise en scène, c’est une mise en scène. Sur le plateau théâtral constitué par l’un de plus beaux domaines d’hôtes de Provence, sous les monts du Vaucluse et dans le parc du luberon, le décor est en place. Prêt à accueillir tous ceux qui voudront se jeter dans la grande marmite des spectacles d’Avignon et qui, exténués mais heureux, viendront recharger leur énergies à moins de 30 minutes du Palais des Papes.
C’est une distance de sécurité, un cordon sanitaire qui relie l’authenticité et la grandeur paisible d’un ancien domaine viticole à l’agitation bouillonnante du plus grand festival de théâtre en Europe. Pensez donc, aux pieds majestueux du Palais des Papes et jusqu’à Vedène et, sur l’autre rive, Villeneuve-Lez-Avignon, il y a déjà deux festivals en une manifestation puisqu’au « In » officiel répond comme en écho le « Off » avec toutes ses expérimentations et ses audaces parfois sacrilèges.

La représentation du Roi Lear, mis en scène par olivier Py, dans la Cour du Palais des Papes
Chaque année, la Cité des Papes secoue sa torpeur estivale et devient une ville-théâtre. Elle joue de son patrimoine architectural pour dresser, autour des tréteaux, une vingtaine de lieux insolites ou inattendus (capacité de 50 à 2000 personnes) où, toujours, la magie opère sur les dizaines de milliers de spectateurs accourus de l’Europe entière. Pour 2016 et la 70 e édition de la manifestation créée par l’immense Jean Villar, le programme promet une quarantaine de spectacles majeurs, français et étrangers, pour environ 300 représentations.
Soyez In, soyez Off

L'affiche du off 2016

Il est vivement conseillé de réserver car, sur place, ce ne sera plus possible (voir programme et détails pratiques). Avignon délivre en effet entre 120 000 et 140 000 billets pour les spectacles payants et accueille entre 20 000 et 30 000 spectateurs dans ses manifestations gratuites. Mais ce n’est pas tout car, parallèlement au Festival « In » d’Avignon, le « Off » accueille (du 7 au 30 juillet) dans des lieux plus ou moins improvisés pas moins de 1 000 compagnies qui se produisent de leur propre initiative dans une centaine de lieux différents. Ils provoquent des moments incroyables et riches en émotions qu’il faut savoir vivre en découvreur, avant les autres.
« La salle d’un théâtre est déjà en soi une représentation de la cité » dit Olivier Py, organisateur du Festival. « Il n’y a qu’à regarder la splendide agora de la Cour du Palais des Papes pour se donner une image plus belle de notre société et y trouver architecture d’espérances. À Avignon, nous brisons la fatalité. Le public, sa ferveur, sa soif spirituelle opposent à tous les déterminismes un désir d’inconnu et d’imprescrit. Oui nous ne savons pas ce qui vient… La culture est différente de l’érudition qui croit savoir, de l’analyse matérielle qui prétend savoir et de la fausse autorité du pragmatisme qui affirme savoir. »
En vigie de ces nouvelles tendances, à la fois « in » par sa proximité d’Avignon et « off » par la quiétude du domaine niché dans le parc même du Luberon, La Cour des Sens, l’une des plus belles chambres d’hôtes de France selon Le Figaro Magazine constitue, avec sa maison de vacances et ses installations de standing, le refuge idéal pour jouer de tous les théâtres.

Se renseigner sur les Festivals:
par téléphone: + 33 (0)4 90 14 14 14
– du 13 juin au 5 juillet, du lundi au vendredi de 10h à 17h
- à partir du 6 juillet, tous les jours, de 10h à 19h
par Internet: www.festival-avignon.com/fr/reservations-tarifs
Festival Off: www.avignonleoff.com/

Réserver à la Cour des Sens:

par téléphone: +33 (0) 4 90 24 50 45
par internet: lacourdessens.com