By / 20th mars, 2016 / BLOG & RETOMBÉES PRESSE / No Comments

 

Pendant que les parents traquent l’antiquité, les enfants dans les mêmes allées de la Foire auront 3 000 oeufs de Pâques à débusquer sur les stands.

Cela ne se sait pas suffisamment encore mais pourtant, la charmante ville de L’Isle-sur-la-Sorgue, à 4 kilomètres du superbe domaine de La Cour des Sens et de ses chambres d’hôtes de standing, n’a pas que des attraits bucoliques. Parcourue par les canaux aux eaux cristallines, surgies du ventre de la terre à quelques kilomètres en amont à Fontaine de Vaucluse, la cité provençale s’est installée crânement à la tête du marché des antiquités. Au point qu’elle est devenue la 2e place européenne du commerce des antiquités et de la brocante après Londres! De quoi secouer les puces de quelques uns, les plus avisés d’entre eux n’hésitant pas à venir, deux fois par an, de toute l’Europe pour présenter leurs trouvailles aux nombreux amateurs éclairés qui fréquentent les lieux.

La traque aux 3 000 oeufs

Cette année, c’est encore à Pâques le même évènement qui se tient pour la ….. 100e fois, une antériorité qui fait de la Foire internationale Art & Antiquités de l’Isle-sur-la-Sorgue un évènement majeur du calendrier. Il a aussi le mérite de réunir parents et enfants autour d’une même course aux trésors car, alors que les premiers chinent dans les allées à la recherche de l’objet coup de coeur, les enfants parcourent le même trajet pour une chasse ….aux  oeufs de Pâques! Une idée géniale qui permet de réconcilier autour de la même promenade les intérêts forcément divergents des deux générations.

foire,antiquité,brocante,l'isle-sur-la-sorgue

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pas moins de 3 000 oeufs en chocolat ont en effet été dissimulés parmi les marchandises anciennes ! Des indices livrés juste avant le départ permettront aux enfants de 3 à 12 ans de dénicher des cadeaux, grâce à la générosité des commerçants. La chasse aux oeufs de Pâques débute le lundi à 10H00 précises devant le château Giraud dans le Parc Gautier.

Avec plus de 300 exposants associés aux 250 boutiques d’antiquités, d’art et décoration de la ville, la 100ème Foire internationale Art & Antiquités de l’Isle-sur-la-Sorgue invite du 25 au 28 mars les chineurs et amateurs d’art du monde entier à feuilleter les pages de la décoration d’hier à aujourd’hui. Car aux côtés des thématiques consacrées aux différents époques ou des thèmes, il y a aussi un Pavillon consacré aux tendances déco qui prouve que la vie est un éternel recommencement. Des professionnels du design font la part belle au mobilier du 20e siècle et aux créations vintage, aux côtés d’artistes et galeries d’art contemporain qui exposent.

Pour les accueillir, la ville dresse un marché sous toile dans le parc Gautier où le soleil bienveillant permet d’étaler la brocante sur l’herbe. De quoi assouvir la gourmandise des petits et des grands et les marchands du monde entier ne s’y trompent pas puisqu’ils accourent à L’Isle-sur-la-Sorgue pour faire leur marché et affréter des containers qui meubleront et décoreront les intérieurs de maisons ou de jardins aux USA, en Russie, dans les pays asiatiques et jusqu’en Nouvelle Zélande.

La proximité envoutante des antiquaires et des bras de Sorgue fournit un cadre original et unique à L'Isle-sur-la-Sorgue

Nous y avons vu en 2014 une princesse indienne, entourée de sa cour, effectuer une véritable razzia au milieu des étals. Un doigt pointé ici ou là, un secrétaire notant la référence de l’objet et un autre convenant du prix, et l’affaire était dans le sac ou dans le bateau quelques heures plus tard. Et pas de risques de se tromper pour quiconque puisque, depuis 2006, Mercantour, l’organisateur, met à la disposition du public, des experts certifiés.

Hommes de l’art

Avant même l’ouverture de l’exposition, ils ont inspecté la marchandise afin de garantir le contrôle de l’ authenticité et de l’ origine. Une information capitale car, si les «hommes de l’art» ne s’avancent pas sur le prix d’une transaction qui est le résultat d’une tractation arbitrant l’offre et la demande, ils fournissent en revanche de précieuses indications sur la qualité de l’objet convoité et sur les éventuelles opérations de restauration effectuées…ou à prévoir.

D’ailleurs, la Gendarmerie nationale elle même, au travers de sa cellule spécialisée dans les oeuvres d’art (OVNAAB), reconnaît la prédominance française du marché provençal puisque l’Isle sur la Sorgue est la seule, avec Paris, à bénéficier de ce contrôle de qualité. Avec l’appui de galeries d’art et de décoration dans la ville, celui très affûté de la fondation d’art contemporain comme la Villa Datris ou le Centre d’art Campredon avec actuellement l’exposition du peintre Manuel Ruiz Vida (jusqu’au 19 juin), l’inspiration est de haute tenue.

Pourtant, chacun des 100.000 visiteurs attendus pourra trouver brocante à sa mesure car les petits prix sont là aussi en déballage sur les trottoirs, à la Foire au Livre Ancien ou au pôle Design-Déco. Les quais de la Sorgue et leurs eaux chantantes, les villages d’antiquaires et bon nombre de rues alentour constituent un cadre enchanteur pour un marché foisonnant et animé où le chineur rompu par de passionnantes recherches saura trouver la terrasse bienveillante où reprendre son souffle.
Renseignement organisation & exposant : Groupe Mercantour
Tél. 04.90.20.94.02 – www.groupe-mercantour.com


Leave a Comment